La loi sur le génocide arménien tend les relations franco-turques

par LCP

Le chef de l'État turc Abdullah Gül juge "inacceptable" la proposition de loi visant à pénaliser la négation des génocides, dont celui des Arméniens. L'Assemblée nationale doit examiner jeudi cette proposition de loi UMP. Pour dissuader les députés de voter pour, une délégation turque a rencontré mardi le président de l'Assemblée, Bernard Accoyer et le patron des députés UMP, Christian Jacob. Germain Andrieux

Vos réactions doivent respecter nos CGU.