La fronde de la gauche contre la déchéance de nationalité

par Libé Zap

L'extension de la déchéance de nationalité aux binationaux convaincus de terrorisme crée des remous à gauche. Alors que le Premier ministre Manuel Valls défend bec et ongles cette mesure et s'agace de la fronde d'une partie des membres du Parti socialiste, des militants PS ont annoncé lundi soir avoir saisi la Haute autorité éthique du parti. Parmi les socialistes frondeurs, le député Laurent Baumel dénonce une «mesure bancale qui suscite un malaise».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.