La droite épingle Bartolone après sa reconduction à la tête de l'Assemblée nationale

par Libé Zap

Reconduit sans surprise par les députés socialistes à la présidence de l'Assemblée nationale mardi, Claude Bartolone s'est attiré les foudres des élus Les Républicains (LR) qui lui reprochent notamment ses attaques envers Valérie Pécresse. Lors de la campagne des régionales en Ile-de-France, il avait accusé la candidate LR de défendre « Versailles, Neuilly et la race blanche ». Un comportement «ignoble» épinglé par la droite.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.