La détresse des familles des victimes du vol MH370 à travers nos télés, en 42 secondes

par libezap

Les résultats des analyses attribuant le morceau d'aile retrouvé sur l'île de la Réunion au MH370 n'ont pas apaisé les proches des victimes.

Les annonces contradictoires du Premier ministre malaisien et du procureur adjoint de la République de Paris ont ajouté à la confusion. Si le gouvernement malaisien a affirmé mercredi soir que le flaperon d'aile appartenait bien à la carcasse du MH370, la France est restée plus mesurée. Un double discours qui plonge les familles des victimes dans la souffrance. Devant les locaux de la Malaysia Airlines à Pékin, beaucoup crient au mensonge et veulent encore croire à un autre scénario en attendant une conclusion définitive qui répondrait à leurs interrogations.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.