"La défaite de mai ne vient pas que des costumes de Fillon", selon Copé

par BFMTV

Alors que l’élection du président des Républicains se tenait ce dimanche, Jean-François Copé a estimé que le premier devoir de sa famille politique était en réalité celui de "résilience", au lendemain "de la plus désastreuse des défaites de la droite depuis le début de la Ve République". "La défaite de mai dernier, ce n’est pas simplement les costumes de Fillon, cela vient de beaucoup plus loin", a-t-il affirmé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.