La déchéance de nationalité divise le PS et réjouit le FN

par Libé Zap

«Une partie de la gauche s’égare au nom de grandes valeurs en oubliant le contexte» a déclaré Manuel Valls dimanche dans les colonnes du «JDD» pour répondre à la fronde de nombreux membres du Parti socialiste. En cause : le maintien de la déchéance de nationalité dans le projet de loi constitutionnelle voulu par François Hollande. Échaudés par les propos du Premier ministre, plusieurs élus socialistes en appellent aux valeurs de la gauche pendant que les élus du Front national se réjouissent des annonces du chef du gouvernement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.