La «concorde nationale» prônée par Hollande ne fait pas l’unanimité

par Libé Zap

Lancée par le Premier ministre Manuel Valls lundi au 20 Heures de France 2, l'idée d'un grand rassemblement transpartisant pour lutter contre le chômage ou l'insécurité prend de l'ampleur. Soutenue par le président de la République qui a prôné jeudi lors d'une conférence de presse au Conseil européen à Bruxelles «la concorde pour l'intérêt du pays», cette proposition divise pourtant les élus. Du parti Les Républicains au Front de Gauche, les responsables politiques sont partagés entre volonté d'avancer ensemble et critique d'une «combine politicienne.»

Vos réactions doivent respecter nos CGU.