L'UMP rejette en bloc le rapport parlementaire de la commission sur l'Affaire Cahuzac

par LCP

Leur attitude était attendue !

Les membres UMP de la commission parlementaire sur l’affaire Cahuzac ont annoncé mardi matin qu’ils rejetaient "en bloc" les conclusion du rapporteur socialiste de la commission, Alain Claeys.

En axant son rapport, qui doit être adopté ce mardi par la commission et publié le 14 octobre, sur le fait que "la justice n’a été ni retardée, ni entravée" dans cette affaire, "le rapporteur fait délibérément fausse route afin d’éviter la mise en cause du pouvoir en place", estiment les députés UMP dans un communiqué.

Dans son rapport, Alain Claeys affirme qu’il n’y a pas eu de dysfonctionnement majeur de l’Etat. Il conclut que "dans les semaines qui ont suivi les révélations de Médiapart (du 4 décembre 2012), l’appareil d’Etat a réagi dans le respect de la légalité". "A compter de l’ouverture de l’enquête préliminaire (le 8 janvier) la justice n’a été ni entravée, ni retardée", est-il écrit.

Selon l’UMP, "les questions qui dérangent ont

Vos réactions doivent respecter nos CGU.