L'ONU bloquée face aux violences en Syrie

par LCP

La Syrie divise l'ONU. Hier, au Conseil de sécurité, il y avait d'un côté les occidentaux et de l'autre, les Russes et les Chinois qui soutiennent toujorus Damas. Aucune intervention militaire n'a été décidée alors que les violences s'intensifie dans le pays.

Ahmed Tazir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.