L'éviction de Nathalie Kosciusko-Morizet ne fait pas l'unanimité chez Les Républicains

par libezap

Le départ de la députée Les Républicains du nouvel organigramme du parti a beaucoup fait réagir ce mardi. Alors que certains élus de son parti, à l'instar du maire de Bordeaux Alain Juppé, déplorent la mise à l'écart de Nathalie Kosciusko-Morizet, la grande majorité préfère ne pas se prononcer sur un sujet qui «n'intéresse pas les Français». Invité sur LCP, le député Luc Chatel va même jusqu'à assuré qu'il «n'est pas question» d'exclure Nathalie Kosciusko-Morizet, qui pourtant a bien quitté le bureau du parti.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.