L’édito de Christophe Barbier: La colère des nationalistes corses

par BFMTV

Le discours d’Emmanuel Macron en Corse a provoqué la colère des nationalistes. En effet, le président de la République s'est déclaré favorable à ce que la Corse soit mentionnée dans la Constitution française. En même temps, il a rejeté les principales revendications des nationalistes. Ces derniers ont dénoncé un discours "très en deçà des attentes et des enjeux". À quelles conséquences pourrait-on s'attendre ? - L’édito de Christophe Barbier, du jeudi 8 février 2018, sur BFMTV. Chaque matin, au cœur de Première Edition, Christophe Barbier révèle les coulisses du pouvoir dans sa chronique et donne ses bonnes et ses mauvaises notes aux acteurs de la vie politique. BFMTV, 1ère chaine d’information en continu de France, vous propose toute l’info en temps réel avec 18h d’antenne live par jour et plus de 1000 duplex par mois. Retrouvez BFMTV sur le canal 15 de la TNT et sur BFMTV.com.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - L’édito de Christophe Barbier: La colère des nationalistes corses
  • Dans son premier discours, Emmanuel Macron avait dit "... nous aurons à affronter l'ironie ...". Nous voyons qu'il sait très bien en user.