Jean-Vincent Placé: six mois avec sursis requis pour violences

par afp

Six mois de prison avec sursis, une mise à l'épreuve de deux ans et 1.000 euros d'amende sont requis contre Jean-Vincent Placé poursuivi pour "violences, injures à caractère racial et outrages à agents". Son avocat juge la peine "un peu sévère". L'ex-secrétaire d’État avait été interpellé ivre le 5 avril à la sortie d'un bar parisien dont il venait d'être expulsé par un videur après un incident avec une cliente. Durée: 00:39

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU