Jean Tirole : "On sacrifie toute une génération de jeunes salariés"

par LCP

Avant son audition devant la commission des finances de l'Assemblée, Jean Tirole, le prix Nobel d'Économie 2014, a livré à LCP sa vision sur la problématique du chômage dans l'Hexagone. "Il faut un nouveau marché du travail en France. Ce n'est pas un chômage par hasard, c'est un chômage qui va durer, qui va s'amplifier, et là on sacrifie tout une génération de jeune salarié."



L'économiste, président du conseil d'administration de la Toulouse School of Economics (TSE), a également critiqué les mesures prises par le gouvernement pour faire baisser le nombre de demandeurs d'emplois : "On autorise plus de CDD, on créer des emplois aidés, mais finalement on ne fait que repousser l'échéance" avant de livrer quelques propositions : "Il faut une vraie réforme qui redonne du travail aux Français (..) Il faut un contrat unique avec une certaine flexibilité dans le licenciement, tout en responsabilisant les entreprises."



Les images de François Goulin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.