Jean-Marie Le Pen porte plainte, Marine refuse de faire machine arrière

par Libé Zap

Le drame politico-familial qui oppose Marine Le Pen à son père Jean-Marie ouvre un énième volet. Jean-Marie Le Pen a annoncé mardi avoir assigné le Front national (FN) devant le tribunal de Nanterre pour «contester son exclusion» du parti. Suspendu de son statut d'adhérent depuis le 4 mai par le bureau exécutif du parti, il estime que cette décision «tend à [le] museler en vue» de l’assemblée générale convoquée par le FN.

Une contestation qui ne semble pas faire plier sa fille, qui considère que cette histoire est terminée. «Pour moi, cette affaire est derrière nous», a-t-elle lancé mardi sur BFM TV. La présidente du parti d'extrême droite préfère se concentrer sur l'avenir puisque «l'ensemble du mouvement est déjà tourné vers demain». «Nous faisons de la politique, nous continuons, nous mettons en place nos équipes pour nous lancer dans cette grande bataille des régionales», a assuré la présidente du FN.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.