Jean-Marie Le Guen fustige l'"anti-hollandisme primaire" d'une "petite gauche"

par LCP

"L’équation politique de la gauche, c’est de continuer sur notre politique d’efficacité d’une gauche qui accepte la responsabilité de gouverner." Invité mercredi de l’émission Questions d’info, Jean-Marie Le Guen a durement critiqué ceux qui, à gauche, s’opposent à la politique du gouvernement.

Le secrétaire d’Etat évoque un "anti-hollandisme primaire" qui sévit, selon lui, "chez certains à gauche", "notamment à la gauche du Parti socialiste", cette "petite gauche".

"Un coup c’est ’Syriza c’est notre avenir’… ’Oh ben non Syriza c’est pas bien parce qu’ils prennent leurs responsabilités (…) nous on préférait quand Syriza manifestait (…) Podemos… ah oui, mais Podemos veut pas de nous’, ironise Jean-Marie Le Guen, semblant viser Jean-Luc Mélenchon et ses alliés.

Pour conclure, Jean-Marie Le Guen fustige "la gauche de la gauche, cette gauche c

Vos réactions doivent respecter nos CGU.