Jean Leonetti : "Oui, on meurt mal dans notre pays"

par LCP

"Il n’y a pas de bonne ou de belle mort (…) aucune loi n’y pourra rien changer. Mais peut-on au moins empêcher (…) la souffrance en fin de vie ?" Mardi, Jean Leonetti a défendu dans l’hémicycle la proposition de loi créant de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie qu’il a co-rédigé avec un autre député, le socialiste Alain Claeys.

Cette proposition propose d’ouvrir le droit à la sédation "profonde et continue" jusqu’à la mort pour certains malades incurables qui en feraient la demande.

Présentant son texte, qu’il juge "équilibré", le député UMP des Alpes-Maritimes déclare que "oui, on meurt mal dans notre pays". L’élu déplore que "la parole du mourant" est "non entendue" et "la souffrance mal soulagée".

Je

Vos réactions doivent respecter nos CGU.