Interdiction des grenades offensives: Guaino "ne voudrait pas que ça mette en danger les gendarmes"

par BFMTV

"Je ne crois pas à la malhonnêteté de Bernard Cazeneuve" a déclaré ce vendredi Henri Guaino chez Jean-Jacques Bourdin, à propos de l'affaire Rémi Fraisse. Le député des Yvelines s'est montré prudent quant à l'interdiction annoncée jeudi des grenades offensives, origine de la mort du jeune manifestant. Guaino s'est dit "effondré par cet accident" mais il a dit qu'il ne fallait pas "mettre en contre coup de ce drame, les forces de l'ordre dans une position où ils seront encore plus exposés".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.