Interdiction de manifester, CGT épinglée : les réactions politiques au lendemain de la manifestation

par libezap

Interdire des manifestations. C'est le message porté par une majorité de personnalités politiques, de gauche comme de droite, au lendemain de l'intervention de casseurs dans le cortège anti-loi travail parisien. Alors que le maire de Bordeaux (LR) Alain Juppé, et le Premier ministre, Manuel Valls, brandissent cette proposition, de nombreux élus, à l'instar du sénateur Jean-Pierre Raffarin (LR) n'hésitent pas à accuser la CGT de la présence de casseurs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.