Humour et politique, sur fond de crise catalane

par afp

Même si les partis indépendantistes ont conservé leur majorité au Parlement après élections régionales du 21 décembre dernier, la Catalogne n'a toujours pas de Président.Sous le coup d'un mandat d'arrêt en Espagne pour "rébellion" et "sédition" et installé à Bruxelles, l'ex-président de la région Carles Puigdemont a renoncé à briguer la présidence et a proposé à Jordi Sanchez comme candidat, bien qu'il soit emprisonné. La gestion de la région reste quant à elle dans les mains du gouvernement de Mariano Rajoy. Face à ce blocage, les humoristes de tous bords tentent d'exorciser par le rire les fractures de la société espagnole.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.