Hollande précise les nouvelles mesures de lutte contre le terrorisme

par LCP

"L’état d’urgence n’a pas vocation à durer." François Hollande a précisé jeudi, lors de ses vœux aux forces de sécurité intérieure les mesures qu’entend mettre en place l’exécutif pour lutter "contre le crime organisé" et "réformer la procédure pénale". "Le gouvernement a souhaité que de nouvelles mesures législatives puissent être soumises au Parlement", a expliqué le chef de l’Etat.

Les quelques "jeunes radicalisés de retour de Syrie et d’Irak" qui ne sont pas "placés sous le contrôle de la justice" seront "astreints à certaines obligations" et "si nécessaire" assignés à résidence "pour une durée limitée".

Etat de nécessité

Les individus "signalés, fichés" seront "contrôlés davantage". François Hollande assure par ailleurs

Vos réactions doivent respecter nos CGU.