Harlem Désir accuse Copé d'ajouter du brouillard

par 6MEDIAS

PARIS - 4 mars 2014 - Le Premier secrétaire du Parti socialiste Harlem Désir a accusé le président de l'UMP Jean-François Copé d'avoir ajouté du brouillard sur les soupçons dont il fait l'objet. "Jean-François Copé n'a apporté aucune réponse, aucune clarification sur cette affaire pour laquelle il est mis en cause", a dit Harlem Désir au micro de RTL. "Sa déclaration c'était juste rajouter du brouillard, de la fumée, c'était une espèce de diversion", a-t-il ajouté. "On lui demande vérité, la clarté, il répond par la mise sous scellés".

Jean-François Copé est accusé d'avoir favorisé des proches au détriment des finances de l'UMP. Il a contre-attaqué lundi en exigeant une transparence financière de tous les partis mais aussi de la presse.

Dans son numéro paru jeudi 27 février, l'hebdomadaire Le Point affirme que Jean-François Copé a favorisé Bygmalion, société de communication fondée par deux de ses proches, au détriment des finances de son parti.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.