Guerre des mots entre Paris et Rome au sujet de l'Aquarius

par afp

Quelque 629 migrants, ballottés en Méditerranée depuis dimanche, s'apprêtaient à affronter une nouvelle traversée en mer, d'au moins quatre jours, avant de toucher terre en Espagne après le refus de l'Italie et de Malte de les accueillir. Ce refus a déclenché mardi une guerre des mots entre la France et l'Italie, celle-ci dénonçant les "leçons hypocrites" de Paris.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU