Gros coups de colère de Nadine Morano

par 6MEDIAS

Plutôt discrète dans les médias depuis l'élection d'Emmanuel Macron, Nadine Morano fait désormais entendre sa voix sur les réseaux sociaux. L'ancienne ministre du gouvernement Fillon n'épargne personne depuis quelques jours : la République en marche, le PS et même son propre camp Les Républicains. En première ligne, la question de l'Aquarius et de ses 630 exilés. Depuis l'arrivée de ce bateau sur les côtes européennes, Nadine Morano a manifesté son opposition à l'accueil des migrants pas les pays membres de l'UE. "L'Union Africaine doit prendre ses responsabilités et reprendre ses ressortissants. [...] Or silence total des Africains, des médias ! Il vaut mieux culpabiliser et envahir les Européens !", a-t-elle posté sur son compte twitter ce dimanche 17 juin. Autre cible de la députée LR, Christiane Taubira. Dans une interview accordée au JDD, l'ancienne garde des Sceaux signe une tribune au vitriol dans laquelle elle déplore l'inaction des Européens face à l'Aquarius. Une "dictature de la pensée" et une "culpabilisation permanente" pour Nadine Morano. Enfin, c'est à la première vice-présidente de son parti que s'en prend la députée européenne. Dans le Parisien Dimanche, Virginie Calmels évoque les rivalités internes aux Républicains entre Laurent Wauquiez et plusieurs élus. Une interview vivement critiquée par Nadine Morano : " Quand certains grands démocrates ne digèrent pas le choix à 75 %par nos militants de @laurentwauquiez [...] Ça croustille dans les redacs qui évidemment ne reprennent jamais ceux qui sont en accord ", écrit-elle.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.