Grève des taxis: Hollande veut dissoudre UberPop

par BFMTV

Devant la presse lors d’un sommet européen à Bruxelles, François Hollande a "condamné" dans la nuit de jeudi à vendredi les "violences inacceptables" commises lors des manifestations de chauffeurs de taxi en France, estimant toutefois que UberPop devait être "dissous et déclaré illégal". "La saisie des véhicules devra être prononcée et effectuée", a ajouté le chef de l’Etat.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.