Grèce : Valls tacle Sarkozy à l’Assemblée

par LCP

Après avoir déclaré, en début de semaine, que l’accord européen trouvé avec la Grèce était " un peu grâce à Sarkozy", Eric Woerth a posé une question sur le rôle de son successeur, François Hollande, dans cette crise. "Nous assistons à un drôle d’exercice d’autosatisfaction du président de la République et du gouvernement, déplore Woerth. François Hollande a voulu jouer le rôle d’entremetteur entre Tsipras et Merkel, ce n’est pas un rôle digne de la France. Quand engagerez-vous en France les réformes que vous exigez pour la Grèce ?"

La réponse de Manuel Valls est teintée d’ironie : "On pourrait continuer sur le mode de l’humour, en parlant des autocélébrations, j’ai cru comprendre que vous gratifiez le président de votre formation de l’accord qui a eu lieu dimanche. En terme de gratification, cela incontestablement fait sourire et vous inscrit, je n’en doute pas, pour le prix de l’humour dans quelques mois…"

Vos réactions doivent respecter nos CGU.