Gilbert Collard : «La République n'appartient à personne»

par libezap

La nouvelle appellation de l'UMP divise toujours, et pas uniquement à l’UMP. Gilbert Collard a voulu marquer le coup en déposant un brevet à l'Institut national de la propriété industrielle (Inpi) pour «Le Front national Républicain». Un coup de communication raté ou une provocation de plus à l'intention l'UMP ? Le député du Gard explique jeudi matin sur France Info avoir réalisé ce coup médiatique «tout seul dans un moment de spontanéité», sans la moindre «intention de changer le nom du Front». Alors que la justice a rendu lundi son verdict sur la possibilité de l'UMP de se rebaptiser «Les Républicains» suite à de nombreuses plaintes de partis, d'associations de gauche et d'une centaine de particuliers, dont certains portaient le nom «Républicain». «J'ai voulu montrer qu'on pouvait tous être républicains», se justifie Gilbert Collard. Par ailleurs, les quelque 210 000 militants UMP sont appelés à voter les 28 et 29 mai le nouveau nom du parti présidé par Nicolas Sarkozy.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU