François Rebsamen : «Les politiques de l'emploi ne sont pas impactées, pour le moment»​

par Libé Zap

Le ministre du Travail confie sur France Info que «des discussions avec Bercy» sont en cours. «On gère le mieux possible», assure-t-il, précisant que «les politiques de l'emploi qu’[il] mène ont été actées dans la loi de finance et ne sont pas impactées, pour le moment.»

Econome le gouvernement ? Selon «Les Echos», Manuel Valls serre la vis. Le premier ministre a fait parvenir à ses ministres des lettres de recadrage ce week-end. Manuel Valls aurait réclamé une baisse de leur masse salariale de 1%. Mais, Valls ne s'arrête pas en si bon chemin. Les autres dépenses sont également vues à la baisse avec une réduction de 3%. Il souhaite atteindre une économie de 2,8 milliards d'euros. «Les lettres ont été envoyées ce week-end à tous les ministères sauf un, celui de la Défense, qui a un calendrier spécifique», n'a pas manqué de préciser Matignon. Les ministères de l'Education nationale, de la Justice, de l'Intérieur et pour la première fois, de la Culture, ont droit à un régime spécial. Tout comme les ministres des Affaires sociales et de l'Emploi qui ne devront baisser leurs dépenses hors salariales de 1%.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.