François Patriat sur le vote par anticipation: "J'ai aussi été un peu surpris (...) mais l'objet qu'il défend, j'y souscris"

par BFMTV

Les sénateurs ont rejeté très largement en commission un amendement surprise et vivement contesté du gouvernement, destiné à permettre le vote par anticipation pour l'élection présidentielle de 2022, qui devrait subir le même sort jeudi dans l'hémicycle. Pour François Patriat, président du groupe LaRem au Sénat explique avoir "aussi été un peu surpris (...) mais l'objet qu'il défend, j'y souscris".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.