François Hollande : "un attentat terroriste" d'une "exceptionnelle barbarie"

par LCP

François Hollande a dénoncé mercredi "un acte d’une exceptionnelle barbarie" après l’attaque contre Charlie Hebdo, assurant qu’il s’agissait sans nul doute d’un "attentat terroriste".

L’attaque a fait douze morts et quatre à cinq blessés "en situation d’urgence absolue", a déclaré le chef de l’Etat à 12H50, à son arrivée sur les lieux, dans le XIème arrondissement de Paris. Il a appelé à "l’unité nationale".

"Un acte d’une exceptionnelle barbarie vient d’être commis ici à Paris contre un journal (…) des journalistes" et des policiers "lâchement assassinés", a déploré François Hollande qui avait quitté précipitamment le palais de l’Elysée pour rejoindre les lieux de l’attentat.

"Quarante personnes sont sauves", "nous aurons dans quelques heures le bilan exact", a poursuivi le président Hollande, accompagné notamment du ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve.

"La France est aujourd’hui devant un choc, un choc qui est celui d’un attentat car c’est un

Vos réactions doivent respecter nos CGU.