François Hollande : «Si les faits sont avérés, il y aura des sanctions»

par Libé Zap

Plusieurs soldats français sont accusés de viols sur des enfants en République centrafricaine. Alors que le porte-parole du ministère de la Défense, Pierre Bayle, indiquait une «indulgence zéro», François Hollande assure qu'«il conviendra d'aller jusqu'au bout des procédures». Une enquête a été ouverte, mentionne le président de la République, qui déclare que «si les informations sont confirmées [...], il y aura des sanctions qui seront à proportion des faits constatés». François Hollande a prévenu. «Si c'est grave, les sanctions seront graves, et même exemplaires.»

Vos réactions doivent respecter nos CGU.