François Fillon sur la mise en examen: "J'ai offert au pouvoir le moyen de m'éliminer"

par BFMTV

"Non, je ne serai pas candidat" en cas de mise en examen, répondait alors François Fillon le 29 août dernier devant Jean-Jacques Bourdin. Huit mois plus tard, le candidat LR à la présidentielle, mis en examen, est revenu sur le même plateau sur ses propos. "Je ne pouvais pas imaginer à cet instant être victime d'une manipulation pareille (…) J'ai offert au pouvoir le moyen de m'éliminer de la compétition", a regretté l'ancien Premier ministre sur BFMTV et RMC, concédant "une erreur".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.