François Fillon : "Je n'ai pas assez réformé le pays"

par LCP

"Il est vain de nous écharper devant les décombres…" François Fillon a pris la parole et fait acte de contrition, lundi à l’Assemblée nationale, lors du premier jour d’examen en séance publique de la loi Macron. L’ancien Premier ministre a évoqué la situation économique de la France et fait son autocritique : "A des degrés divers, nous avons tous notre part de responsabilité. J’assume la mienne et me reproche de ne pas avoir fait davantage pour réformer notre pays."

>> Loi Macron : notre dossier spécial

A lire aussi : VIDÉO - Loi Macro

Vos réactions doivent respecter nos CGU.