François Fillon, candidat à la primaire UMP : «Aucune intimidation ne me fera reculer»

par Libé Zap

L’ancien Premier ministre insiste : il est toujours candidat à la primaire UMP. Invité sur BFM TV mercredi, Françoi Fillon a assuré être victime de «manipulations» ayant pour but del’exclure de la gouvernance de son parti. Il précise qu’«absolument rien, et surtout personne, et surtout aucune intimidation» ne l’empêchera de se présenter à la primaire. «Une manipulation des sondages» et la déclaration de Nicolas Sarkozy dans la presse («François Fillon est mort») n’y changeront rien, rien «ne [l]e fera reculer, [il] ser[a] sur la ligne de départ des primaires».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.