Ferrand appelle à commémorer Napoléon sans "le réduire à de petits slogans"

par LeHuffPost

Le président de l'Assemblée nationale a toutefois reconnu que “le rétablissement de l’esclavage, à lui seul, entache gravement" la mémoire de l'empereur.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.