Face aux services de sécurité israéliens, Emmanuel Macron perd sa maîtrise de la langue anglaise

par BFMTV

Le Président de la République française était en déplacement en Israël. À l'instar de Jacques Chirac en 1996, il a haussé le ton contre les services de sécurité israéliens. Le tout dans un anglais approximatif. En usant d'un accent "franchouillard", Emmanuel Macron a-t-il voulu rendre hommage à son prédécesseur, disparu il y a quelques mois ? 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.