Europe Hebdo - Déchéance de nationalité : l’exemple belge

par LCP

Avant les députés français, les parlementaires belges ont déjà connu, l’été dernier, un vif débat autour de la déchéance de nationalité. Après avoir annoncé la déchéance pour tous les binationaux, y compris nés belges, le gouvernement avait dû finalement plié devant la volonté des élus : la déchéance ne concerne que les binationaux naturalisés. En revanche, le champ de la déchéance est étendu aux condamnations à plus de 5 ans de prison pour terrorisme. Au pays de Molenbeek, un individu revenu du Djihad peut ainsi se voir déchu de sa nationalité.

Un reportage de Céline Martel.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.