Et si Emmanuel Macron boycottait la Coupe du monde en Russie ?

par 6MEDIAS

Emmanuel Macron ira-t-il en Russie pour soutenir les Bleus lors de la Coupe du monde ? Selon Le Parisien Week-end, la question ne serait pas encore tranchée, même s'il sera dans le pays de Vladimir Poutine bien avant, les 24 et 25 mai prochains. En cas d'absence lors de la compétition de football, il serait représenté dès le 16 juin, le jour du premier match de l'équipe de France par la ministre des Sports Laura Flessel. Une absence souhaitée par une soixantaine de députés européens. "Nos gouvernements ne devraient pas suivre la voie autoritaire et anti-occidentale du président russe mais plutôt boycotter la Coupe du monde de la Fifa 2018 en Russie et élever leurs voix en faveur de la protection des droits de l'homme, des valeurs démocratiques et de la paix", avaient-ils écrit dans une lettre ouverte signée notamment par l'écologiste Yannick Jadot. "On ne peut pas considérer que l’empoisonnement de l’espion russe en Grande-Bretagne est scandaleux, que les massacres en Syrie sont dramatiques, tout en regardant un match de football ensemble, comme si de rien n’était !", explique l'ancien candidat à la présidentielle au Parisien Week-end. Il aimerait qu'Emmanuel Macron fasse comme Theresa May et la famille royale britannique et ne se rende pas à l'événement qui pourrait selon certains "doper la diplomatie de Poutine". "Le sport a toujours été un instrument de propagande utilisé par les dictateurs pour légitimer leur régime sur la scène internationale. Il ne faut pas cautionner cela", martèle dans le Parisien Week-end Yannick Jadot.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU