Esclavage en Libye: Macron souhaite "des sanctions contre les passeurs"

par BFMTV

Interrogé par RFI et France 24, Emmanuel Macron a donné ce mercredi depuis la Côte d'Ivoire des précisions sur la réunion entre l'Union européenne et l'Union africaine sur la situation des migrants en Libye. "C'est une initiative visant à lancer des actions concrètes militaires et policières sur le terrain pour remonter ces filières", a expliqué le chef de l'État. "Nous devons conduire une action policière renforcée pour démanteler ces réseaux", a-t-il ajouté. Le président français a également signalé qu'il "souhaitait procéder à des sanctions, dans le cadre de l'Onu, contre les passeurs". - On en parle avec: Ulysse Gosset, notre éditorialiste politique étrangère. Pierre Tavares, philosophe, conférencier, spécialiste de l'Afrique. Thierry Arnaud, chef de notre service politique. Et Bruno Jeudy, notre éditorialiste politique. - News & Compagnie, du mercredi 22 novembre 2017, présenté par Nathalie Levy, sur BFMTV.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.