Enfants de jihadistes: une avocate réclame leur rapatriement

par afp


Face au refus persistant, selon eux, du gouvernement français de rapatrier les enfants de jihadistes retenus dans des camps en Syrie, deux grands-parents ont saisi la Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) pour obtenir la condamnation de la France. Une de leurs avocates, Marie Dosé, explique la situation et demande : les enfants, en général, "ont-ils commis un quelconque méfait ?". *ATTENTION CLIENTS : PHOTO D'UNE ENFANT MALADE, DE DOS, MONTREE SUR UN TELEPHONE PORTABLE*

Vos réactions doivent respecter nos CGU.