En campagne – En Alsace, la tentation de laisser une chance au FN

par BFMTV

Dans les bars et restaurants d’Ensisheim, dans le Haut-Rhin, l’élection présidentielle est sur toutes les lèvres. Dans cette commune historiquement à droite, les récentes affaires autour de François Fillon font hésiter certains à voter pour Marine Le Pen. "On a eu la gauche, la droite, on a tout vu. Laissons leur chance à ceux qui n’étaient pas là", souhaite François qui votera pour la présidente du Front national, le 23 avril prochain. D’autres, à défaut d’avoir trouvé un candidat qui leur convient, attendront le second tour pour aller voter. Avec un seul mot d’ordre: "Sauvez la casse".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.