En appel, Jérôme Cahuzac maintient la thèse du financement politique au profit de Michel Rocard

par BFMTV

À son procès en appel, Jérôme Cahuzac a maintenu ce mardi la thèse d'un "financement politique" du mouvement de l'ex-Premier ministre socialiste pour expliquer l'ouverture d'un premier compte en Suisse en 1992. "En novembre 1992, jusqu'en mai 1993, des fonds émanant de l'industrie pharmaceutique seront versés pour financer les activités politiques de Michel Rocard", a-t-il affirmé à la barre. Cette thèse avait été avancée pour la première fois lors du premier procès. L'ancien ministre du Budget avait affirmé en septembre 2016 que Michel Rocard, mort en juillet, "ignorait tout" de ce financement occulte, tout en refusant de donner le nom de ses interlocuteurs au sein de l'équipe de l'ancien Premier ministre. On en parle avec Charlotte Chaffanjon, journaliste au magazine Ebdo, auteure de "Jérôme Cahuzac, les yeux dans les yeux" (Éd. Plon). Et notre éditorialiste politique Apolline de Malherbe. - BFM Story, du mardi 13 février 2018, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV. A partir de 18h, Olivier Truchot prend les rênes de l’antenne pour faire place à l’analyse et aux débats autour des événements marquants de la journée. Chaque soir, « BFM STORY » reçoit des invités de tous horizons qui font l’actualité et qui interviennent à l’antenne pour l’expliquer. BFMTV, 1ère chaîne d’information en continu de France, vous propose toute l’info en temps réel avec 18h d’antenne live par jour et plus de 1000 duplex par mois. Retrouvez BFMTV sur le canal 15 de la TNT et sur BFMTV.com.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU