Elle court la rumeur...

par LCP

Martine Aubry a choisi de ne pas se taire. La candidate à la primaire socialiste voit la main de l'Elysée derrière les rumeurs propagées sur internet. Elle menace d'attaquer en justice, alors que l'UMP l'accuse de jouer les victimes. Hélène Mangiardi

Vos réactions doivent respecter nos CGU.