Elections législatives en Turquie : les prétendants

par euronews (en français)

Le 7 juin, les électeurs turcs seront appelés à élire leur parlement unicaméral, la Grande Assemblée Nationale, composée de 550 sièges renouvelés tous les quatre ans. 19 partis figureront sur les bulletins de vote.

Le Parti islamo-conservateur de la Justice et du Développement du premier ministre Davotoglu, l’AKP, a la majorité absolue depuis 2002, il est le seul parti à avoir gouverné si longtemps, et a porté deux présidents à la tête de l’Etat. Soutenu par de bons résultats économiques, il avait totalisé 49,8 % des voix il y a quatre ans. Mais le durcissement du pouvoir, la répression place Taksim en 2013, les allégations de corruption l’ont fragilisé. Selon les sondages, cette majorité cette fois apparait incertaine.

Les sociaux-démocrates du parti kemaliste CHP, le parti républicain du peuple, représentent la principale force d’opposition du pouvoir en place, dont ils critiquent l’autoritarisme et les échecs économiques. Ils avaient totalisé 24 % des voix aux précédentes élect

Vos réactions doivent respecter nos CGU.