Edouard Philippe sur la Syrie: "Notre riposte était amplement justifiée"

par BFMTV

Le Premier ministre a régit face au Parlement aux frappes en Syrie qui sont intervenues dans la nuit du vendredi 13 au samedi 14 avril à l'initiative conjointe de la France, du Royaume-Uni et des Etats-Unis. Les frappes ont été conduites en riposte des attaques chimiques menées par le pouvoir syrien de Bachar al-Assad contre les civils de la ghouta orientale au début du mois.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.