ÉDITO - Vœux présidentiels: "De belles intentions mais ça manque de solidité"

par BFMTV

Pour son premier édito de 2018, Christophe Barbier est revenu les vœux d'Emmanuel Macron aux Français, tenus depuis l'Élysée dimanche soir, qui ont duré près de 18 minutes. "C'est un peu raté tout ça (...) Y'a de belles intentions mais ça manque de solidité", souligne l'éditorialiste politique de BFMTV.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.