ÉDITO - Une "très grande violence" redoutée par l'Élysée

par BFMTV

Le gouvernement redoute une "très grande violence" samedi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.