ÉDITO - "Le pire n'est pas passé sur la réforme des retraites"

par BFMTV

Sans surprise, l'Assemblée a rejeté mardi soir les motions de censure de droite comme de gauche opposées à Edouard Philippe et son recours au 49-3 pour faire passer la réforme des retraites, adoptée de facto en première lecture. Mais "le pire n'est pas passé" pour notre éditorialiste Christophe Barbier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.