ÉDITO – "Il faut frapper Kaaris et Booba au portefeuille"

par BFMTV

Dans son édito ce jeudi, Christophe Barbier est revenu sur la bagarre à Orly entre les rappeurs Booba et Kaaris. Pour l'éditorialiste politique, "il faudrait une sanction extrêmement lourde en travaux d'intérêt général". Mais également "au portefeuille". "Il faut que tout ceux qui ont eu un préjudice économique puissent être indemnisés par l'argent que ce genre de buzz peut engendrer", estime-t-il.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.