EDITO – De la "fêlure" à la "fracture", ce qu'a prévu Emmanuel Macron pour Les Républicains

par BFMTV

L'éditorialiste de BFMTV Christophe Barbier a affirmé ce mercredi que le président de la République Emmanuel Macron "a cassé les vieux partis, qui ne sont plus en mesure de retenir ceux qui tombent du côté où ils penchent". "La nomination d'Edouard Philippe à Matignon introduit une fêlure dans la droite, […] si au soir du 18 juin, le groupe LR a du mal et que certains disent 'jouons le jeu de l'époque Macron', on sera dans la fracture", a lancé Christophe Barbier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.