Édito - Attentat déjoué: que cela va-t-il changer dans cette fin de la campagne?

par BFMTV

Deux hommes ont été arrêtés ce mardi à Marseille. Ils étaient suspectés de vouloir commettre un attentat dans les prochaines heures et dans le cadre de l'élection présidentielle. À quatre jours du premier tour, cette menace terroriste pourrait changer le climat de cette fin de campagne selon Laurent Neumann, éditorialiste politique de BFMTV: "Il faut assurer la sécurité du vote en lui-même et puis celle des candidats (…) Dans l'entourage des candidats, on va faire campagne jusqu'au bout mais on va quand même prendre un certain nombre de mesures de sécurité: changer les horaires, les trajets".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.